Quels sont les types de testaments ?

La succession est souvent une épine pour plusieurs familles. Ainsi, certaines personnes préfèrent anticiper les choses afin qu’à leur décès la gestion de la succession soit plus simple. Pour cela, il rédige de testaments. Or, il y’a divers types de testament. Quels sont les testaments reconnus par le système français ? Dans la suite de cet article, vous ferez la découverte des types de testaments en France.

Type 1 : le testament authentique

Le testament authentique est un testament qui reste pour l’instant impossible à contester. La fiabilité de ce document vient de la manière dont il est rédigé. En effet, la rédaction du testament authentique se fait par un notaire sous l’instruction et la diction du testateur. Le notaire rédige ce document avec deux témoins présents. Dans certains cas, c’est un autre notaire qui joue le rôle de témoins. La présence des témoins pendant la rédaction et surtout l’intervention d’un notaire rend ce testament authentique et donc incontestable. Avec ce type de testament, le testateur n’est pas la seule personne ayant connaissance du contenu du testament.

Type 2 : le testament olographe

Le testament olographe est considéré comme le plus simple. En effet, la première chose à retenir concernant ce type de testament est qu’il est gratuit et est rédigé par le testateur même. En réalité, le testament olographe est un document qui est rédigé à la main. Mais, la rédaction doit se faire sur un papier libre. Chaque page de ce document doit non seulement être numérotée et paraphée, mais aussi être datée et signée. On ne doit en aucun cas, retrouver une rature ou une tache sur ce testament. Même s’il s’agit d’un testament plus ou moins crédible, il peut se perdre à la mort du testateur. Puisqu’il est conservé à domicile. Par ailleurs, ce document peut faire l’objet de contestation. Pour rester à l’abri d’une possibilité de contestation, il faut avoir recours à des professionnels pour votre testament.

A découvrir aussi  Quelle assurance trottinette choisir ?

Type 3 : le testament mystique

Le testament mystique et le testament olographe ont la même procédure de rédaction. Ce qui veut donc dire qu’il est aussi écrit à la main. Mais, ici, le testateur est la seule personne qui connait le contenu du testament. Puisqu’il est remis au notaire sous pli fermé et cacheté. Mais, deux témoins doivent être présents pendant que le notaire reçoit le document. Il faut dire que le notaire se trouve dans l’incapacité de vérifier si le document est conforme sur le plan légal.

Type 4 : le testament international

Le système français n’a pas oublié les détenteurs de biens à l’étranger ou ceux qui résident à l’étranger. Pour ces derniers, le testament international est réservé. En effet, ce document peut être rédigé par une personne désignée par le testateur soit sous forme manuscrite ou soit dactylographiée. Toutes les langues sont acceptées lorsqu’il est question du testament international. Après sa rédaction, le notaire doit procéder à son enregistrement sous l’œil de deux témoins. Il faut noter que le testament international n’est pas accepté par tous les pays du monde. En réalité, ce testament est accepté seulement dans les pays ayant signé la convention de Washington.

En résumé, il existe quatre différents types de testaments que sont : le testament international, le testament olographe, le testament authentique et le testament mystique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*