Quels sont les rôles d’un avocat au cours d’une procédure de divorce ?

La procédure de divorce est une procédure complexe qui peut être longue et difficile. C’est la raison pour laquelle vous avez besoin d’un avocat qui vous conseillera sur toutes les étapes du divorce. En effet, avant de déposer votre demande en divorce, votre avocat devra vous exposer tous les enjeux avant que vous ne vous lanciez dans la procédure. Voici les rôles d’un avocat.

Le devoir d’information

Le devoir d’information d’un avocat dans une procédure de divorce. Lorsqu’on a l’intention de divorcer, il faut faire appel à un avocat pour que les choses se passent dans les règles de l’art. C’est le cas surtout parce que cela permet d’éviter des conflits, et évite que l’on soit pris au dépourvu. En effet, la question d’information dans ce processus se réfère essentiellement au montant des honoraires. C’est un point sensible sur lequel vous devrez vous entendre avant d’entamer la procédure.

En outre, l’avocat devra renseigner les époux sur les voies de recours avant et après le jugement. Pendant la procédure, les intéressés ont tous deux, droit à une information régulière sur le déroulement de chaque étape. Et ceci durant toute la procédure.

Attention, l’avocat pour réussir sa partie de la tâche devra être renseigné sur tous les aspects de la situation. Les époux doivent exprimer leurs désirs et devront être vraiment compréhensibles afin de faciliter la tâche à l’avocat.

Le devoir de conseil

Le conseil d’un avocat dans un processus de divorce est très important. C’est un peu comme celui d’un médecin qui doit donner un traitement à un patient, ou encore d’un architecte qui doit assurer la conception d’un bâtiment. Le conseil doit être fait en toute connaissance de cause et en tenant compte des intérêts de chaque partie. Il ne sert à rien de proposer un plan qui ne servirait qu’à vous enrichir à court terme alors que l’autre partie se retrouverait avec une maison en ruine.

A découvrir aussi  Comment réussir votre première consultation chez votre avocat ?

L’avocat ayant déjà compris la situation sur toutes ses dimensions doit être en mesure de conseiller les époux sur tout le cursus de divorce. Certes, l’avocat se trouve dans la ferme obligation leur indiquer les voies les mieux appropriées connaissant bien leur situation et leurs désirs. Aucune partie de la procédure ne doit être imposée à qui que ce soit parmi les conjoints. L’avocat se doit aussi de notifier à ses clients, les conséquences et les effets néfastes que peut procurer leur décision.

Le devoir d’assistance

Le devoir d’assistance et de représentation d’un avocat dans une procédure de divorce est aussi primordial. Lors d’une procédure de divorce, l’avocat est souvent nommé par un juge afin de représenter les intérêts de l’un des conjoints. Dans ce cas, il est appelé « avocat au nom de la partie » et il doit s’assurer que les droits de l’intéressé soient respectés. Il doit également tenter d’obtenir les meilleures conditions pour cet intéressé. Par exemple, si l’on souhaite garder un enfant chez soi, il faut être prêt à payer une pension alimentaire pour permettre à l’autre conjoint de subvenir à ses besoins.

Par ailleurs, dans un processus de divorce, les devoirs lui imposent de rédiger et la requête en divorce et la convention de divorce. Du moment où ses documents ne sont pas déposés à la greffe du tribunal, le jugement n’aura pas lieu. Ces deux documents porteront le nom de l’avocat.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*