Résiliation de l’assurance emprunteur et la clause de déchéance: Tout ce que vous devez savoir

La résiliation de l’assurance emprunteur et la clause de déchéance sont des sujets importants à connaître pour les personnes ayant souscrit un crédit immobilier ou un prêt personnel. Dans cet article, nous allons aborder en profondeur ces deux notions, leurs implications juridiques et les conseils pratiques pour y faire face.

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, rappelons brièvement ce qu’est l’assurance emprunteur. Il s’agit d’une assurance facultative que les emprunteurs peuvent souscrire lorsqu’ils contractent un crédit, qu’il soit immobilier ou à la consommation. Cette assurance permet de couvrir l’emprunteur en cas d’impossibilité de rembourser son prêt, notamment en cas de décès, d’invalidité, d’incapacité temporaire totale de travail (ITT) ou encore de perte d’emploi involontaire.

L’objectif principal de cette assurance est donc de protéger l’emprunteur et sa famille contre les aléas de la vie pouvant compromettre le remboursement du crédit. De plus, elle offre une garantie supplémentaire aux établissements prêteurs quant au remboursement du prêt.

Résiliation de l’assurance emprunteur

Même si l’assurance emprunteur est parfois présentée comme obligatoire par les banques, il est important de rappeler que la législation française prévoit des modalités de résiliation pour les emprunteurs qui souhaitent y mettre fin. Selon l’article L113-12 du Code des assurances, l’assuré peut résilier son contrat d’assurance à chaque échéance annuelle, en respectant un préavis de deux mois.

Depuis la loi Hamon de 2014 et l’amendement Bourquin de 2018, les emprunteurs ont également la possibilité de résilier leur assurance emprunteur dans les 12 mois suivant la signature du contrat de prêt (loi Hamon) ou à chaque échéance annuelle après cette période (amendement Bourquin). Dans ces cas, le préavis à respecter est d’un mois.

A découvrir aussi  Le droit des biotechnologies : enjeux et perspectives pour les entreprises et la société

Pour procéder à la résiliation de son assurance emprunteur, il convient d’adresser une lettre recommandée avec accusé de réception à l’établissement prêteur et à l’assureur. Cette lettre doit mentionner les motifs de la résiliation et être accompagnée des pièces justificatives nécessaires.

La clause de déchéance

La clause de déchéance est une disposition contractuelle qui prévoit que l’emprunteur perd ses droits à indemnisation en cas de non-respect des obligations liées au contrat d’assurance. Plus précisément, si l’emprunteur ne paie pas sa prime d’assurance ou s’il ne respecte pas les délais de déclaration d’un sinistre, l’assureur peut invoquer la clause de déchéance pour refuser l’indemnisation.

Il est important de souligner que la clause de déchéance doit être expressément mentionnée dans le contrat d’assurance pour être opposable à l’emprunteur. De plus, selon la jurisprudence, cette clause ne peut s’appliquer qu’en cas de non-respect des obligations contractuelles ayant un lien direct avec le sinistre concerné.

Conseils pratiques et professionnels

Pour éviter les problèmes liés à la résiliation de l’assurance emprunteur et à la clause de déchéance, voici quelques conseils :

  • Lisez attentivement votre contrat d’assurance et assurez-vous de bien comprendre les conditions générales et particulières, notamment en ce qui concerne les modalités de résiliation et les clauses de déchéance.
  • Respectez les délais prévus par la législation et votre contrat pour résilier votre assurance emprunteur ou déclarer un sinistre. N’hésitez pas à vous faire assister par un professionnel du droit si nécessaire.
  • Gardez une trace écrite de toutes vos correspondances avec l’établissement prêteur et l’assureur, notamment en matière de résiliation ou de déclaration de sinistre.
  • Vérifiez régulièrement que vous êtes toujours couvert par votre assurance emprunteur, notamment en cas de changement de situation personnelle ou professionnelle.
  • Comparez les offres d’assurance emprunteur disponibles sur le marché pour trouver celle qui répond le mieux à vos besoins et à votre budget.
A découvrir aussi  Quelles sont les mesures juridiques de protection des personnes âgées ?

Afin de vous protéger contre les risques liés à la résiliation de l’assurance emprunteur et à la clause de déchéance, il est essentiel de bien connaître vos droits et obligations en la matière. N’hésitez pas à consulter un avocat spécialisé en droit des assurances pour vous accompagner dans vos démarches et vous conseiller tout au long du processus.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*