Assurance quad : comprendre les obligations légales

Le quad est un véhicule de loisir prisé pour ses performances et sa polyvalence. Toutefois, comme tout engin motorisé, il est soumis à des obligations d’assurance pour pouvoir circuler en toute légalité. Cet article vous explique les différentes obligations légales liées à l’assurance quad et comment choisir la meilleure assurance pour votre véhicule.

Obligations légales de l’assurance quad

La loi française impose à tout propriétaire d’un véhicule terrestre à moteur (VTM), y compris les quads, de souscrire une assurance responsabilité civile. Cette obligation concerne aussi bien les quads homologués pour la route que ceux destinés uniquement à un usage privé sur terrain. L’absence d’assurance est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 3 750 euros et d’autres sanctions pénales.

La garantie de base obligatoire, appelée aussi assurance au tiers, couvre les dommages causés aux tiers en cas d’accident. Elle ne prend pas en charge les dégâts subis par le véhicule assuré ni les blessures du conducteur. Pour bénéficier d’une protection plus complète, il est possible de souscrire des garanties supplémentaires, telles que la garantie dommages tous accidents, vol, incendie ou encore assistance juridique.

Les types de quads et leur classification

Il existe deux catégories de quads : les quads homologués pour la circulation sur route et les quads non homologués. Les premiers sont soumis à une réglementation similaire à celle des voitures et doivent donc être immatriculés, posséder un certificat d’immatriculation et être équipés de dispositifs de sécurité (rétroviseurs, feux, ceinture de sécurité…). Les seconds sont destinés uniquement à un usage privé sur terrain.

A découvrir aussi  La loi Brugnot et la protection des données personnelles : un enjeu majeur

En fonction de leur puissance, les quads sont également classifiés en deux catégories :

  • Les quads légers, dont la cylindrée est inférieure ou égale à 50 cm³, accessibles dès l’âge de 14 ans avec le Brevet de Sécurité Routière (BSR).
  • Les quads lourds, dont la cylindrée est supérieure à 50 cm³, nécessitant le permis A1 (motos légères) ou B (voitures) selon leur puissance.

Les critères pour choisir son assurance quad

Pour trouver l’assurance quad qui correspond le mieux à vos besoins, plusieurs critères sont à prendre en compte :

  1. L’usage du véhicule : si vous utilisez votre quad uniquement sur terrain privé, vous pouvez opter pour une assurance spécifique moins coûteuse que celle destinée aux quads homologués.
  2. La cylindrée : certains assureurs proposent des tarifs préférentiels pour les quads légers, tandis que d’autres se spécialisent dans l’assurance des quads lourds.
  3. Les garanties souhaitées : en plus de la garantie responsabilité civile obligatoire, vous pouvez choisir des garanties complémentaires en fonction de vos besoins (protection du conducteur, assistance juridique, etc.).
  4. Votre profil de conducteur : selon votre âge, votre expérience et votre historique d’assuré, certains assureurs peuvent vous proposer des tarifs plus avantageux.

N’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurances en ligne pour obtenir plusieurs devis et trouver l’offre la mieux adaptée à votre situation. Pensez également à vérifier les conditions générales et particulières de chaque contrat avant de vous engager.

Bon à savoir : le bonus-malus appliqué aux quads

Comme pour les voitures et les motos, le système de bonus-malus s’applique également aux quads. Le coefficient de réduction-majoration (CRM) permet d’ajuster la prime d’assurance en fonction du comportement du conducteur. Un bon conducteur bénéficiera ainsi d’une réduction de sa prime, tandis qu’un conducteur responsable d’accidents verra sa prime augmenter.

A découvrir aussi  Contrat AESH : quelles garanties pour la protection de l'intégrité physique des accompagnants ?

Pour les quads homologués pour la route, le bonus-malus est calculé selon les mêmes règles que pour les autres véhicules terrestres à moteur. Pour les quads non homologués, certaines compagnies d’assurances appliquent un système de bonus-malus spécifique, moins contraignant que pour les véhicules routiers.

En résumé, l’assurance quad est une obligation légale en France pour tous les véhicules terrestres à moteur. Les quads homologués et non homologués sont soumis à différentes réglementations et doivent être couverts par une assurance responsabilité civile au minimum. Pour choisir la meilleure assurance quad, il est important de prendre en compte l’usage du véhicule, sa cylindrée, les garanties souhaitées et le profil du conducteur. Le système de bonus-malus s’applique également aux quads, avec des spécificités pour les véhicules non homologués.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*